et litteris haurire

Tu aimes dessiner, écrire ou grapher ? Et litteris haurire est ton paradis ! Publies tes créations et tu auras des conseils ! Rejoins-nous !
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Revange!! //ATTENTION! CONTIENT SCÈNE GORE ET VIOLENTE!\\

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Œil de Rubis
Ecrivain(e)
avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 28/11/2016
Age : 14
Localisation : Sur la planète des loups bleus ^^

MessageSujet: Revange!! //ATTENTION! CONTIENT SCÈNE GORE ET VIOLENTE!\   Sam 3 Déc - 16:16

Bon, avant de passer à l'histoire en elle même, voici quelque info:
Si vous êtes sensibles, ne restez pas là. L'histoire contient des passages très gores, il y a de la violence et les gros mots sont présent. Malgré le type de personnage utilisé, ça a son petit effet.Vous êtes prévenus.
Comme l'histoire comporte des chapitres, il y aura forcément plusieurs texte. Alors, s'il vous plaît, ne mettez pas de commentaires entre eux. Il y a une partie faite pour ça, servez vous en sushi
Avant que vous dites "C'est quoi comme type de perso??", ce sont des Pokemons (et me jugez pas s'il vous plaît ^^) Comme ça, ça à l'air ringard, mais croyez moi, c'est parce que les persos sont des Pokemons que c'est forcément tout rose et tout mimi!

Sur ce, bonne lecture...

PS: mon avatar vous donne un indice a propos des persos principaux xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Œil de Rubis
Ecrivain(e)
avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 28/11/2016
Age : 14
Localisation : Sur la planète des loups bleus ^^

MessageSujet: Re: Revange!! //ATTENTION! CONTIENT SCÈNE GORE ET VIOLENTE!\\   Sam 3 Déc - 20:56

PDV Amé:
Aïe!
J'ouvre mes yeux, encore un peu sonné, qui sont rivés sur le parquet dur que je croise assez souvent le matin. Mon lit est un peu petit, du coup je tombe souvent.
Une petite voix douce me demande avec inquiétude:
Rien de casser?

"Comme chaque matin, non, je vais très bien Cutness."

Oh! J'ai oublié de vous présenter deux bons amis à moi.
Cutness est un mâle très sensible. Il stresse souvent pour un rien. Aimant les licornes, il est efféminé et est de nature douce et calme.
Psyco, son frère, est son parfait contraire. Il aime se battre et a du mal à faire des phrases sans gros mots. Malsain et vicieux, son passe temps favori est de faire peur à tout ce qu'il voit (même des objets...).
Par contre, seul moi peut les entendre. C'est l'unique point fantaisiste de la chose.

Je regarde l'heure sur mon portable: 6h50. Il serait temps de me préparer, non?
Je me lève du sol pour m'étirer, puis j'attrape un short et une chemise. Je m'habille et dévale les escaliers quatre à quatre. J'ouvre la porte de la cuisine et me rend compte que je suis de nouveau le dernier.
Ma jumelle, Yuki, attend patiemment que les heures passent. Mes "supérieurs", Amu et Tadasé, sont déjà partis au lycée. Notre petite sœur, Flora, discute avec son amant Vincent, qui me regarde d'un air moqueur d'ailleurs. Nos parents, Nadeshiko et Tadshy ne sont pas présents apparemment. Nous avons deux autres petits frère et sœur: Utau et Ikouto. Mais ils dorment encore.
Je ne perd pas plus de temps et fait mon café avant de le boire d'un coup sec. Je remonte dans ma chambre chercher mon sac de cours puis redescend rejoindre les trois autres qui ne m'ont pas vraiment attendu...
Ils sont à l'arrêt de bus qui se trouve en face de la maison. Ils parlent de tout est de rien.
Je m'assis sur le petit banc, l'esprit tendu. Aujourd'hui, c'est un peu la rentrée, car cela fait plus de deux semaines que je ne suis pas allé au collège. Pourquoi? Sans vous mentir, je n'en sais rien.
Je sais juste que j'ai souffert pendant ce laps de temps.

Après un quart d'heure, le bus arrive.
On monte tous les quatre à l'intérieur, je décide de me mettre seul. Comme je suis toujours aussi stressé, Cutness essaye de me calmer de sa voix douce et apaisante:
Ne t'inquiète pas, nous sommes là nous.

Hum! Je suis là! Parce que, soyons d'accord, t'es qu'un trouillard qui ne pense qu'à chialer!

Grrrr! Je t'interdit de me parler sur ce ton Psyco!

"Wo! On se calme là! Vous ne deviez pas me rassurer et non vous bagarrer?"

Je m'excuse Amé.

Excuse me prince!

"Je préfère."

Le bus s'arrête devant le collège et je descend. J'attend mes sœurs et Vincent puis on rentre tous ensemble dans le bâtiment.
Je secoue ma tête, la queue haute et les oreilles droites, déterminé à retrouver mes amis. Je ne met pas longtemps à trouver mon meilleur ami, Laurent, un Baggaïd de mon âge, mais du tout de même taille!
En me voyant, il me saute dessus et réussi à me faire tomber.
(Quoi? Y a pas que les filles qui le droit de se jeter sur leurs amis! Merde!)
Je me relève en lui demandant s'il il va bien. Sa réponse ne m'as pas vraiment surpris:
-"Évidemment! Tu poses de ces questions connes parfois! C'est plutôt moi qui devrait te le demander.

-Je vois que tu as oublié à quel point je suis stupide! Sinon, je vais tout aussi bien que toi", lui répondis je d'un air amusé.

On sort dans la cour rejoindre les autres. Nicolas, un Noctali, et Julie, une Léopardus, nous attendent calmement.
Cette fois, ils ne me sautent pas dessus. Mais à peine ai je eu le temps de leur lancer un "salut" qu'ils me bourrent de questions. Je leur fait signe de se calmer, Nicolas prends alors la parole, un peu plus calmement:
-"Ça va au moins depuis le temps?

-Je vais très bien.

-On peut avoir des explications alors?, s'impatiente Julie.

-Oui, mais ça risque d'être incompréhensible, informais-je avant de commencer.

-Pas grave!

-Bon, pendant les deux dernières semaines je suis resté enfermé dans un hôpital je sais plus quoi, juste parce que je parle avec mes amis. Mais, apparemment, y a que moi qui peut les entendre."

Mes amis restèrent sans voix. Ils n'ont pas du comprendre, comme moi d'ailleurs. La queue basse et les oreilles pendantes, je leur demande d'une voix un peu niaise de ne le répéter à personne. Ils me le promirent.

La sonnerie de malheur sonne. Je monte en cour de Géographie. Je déteste la Géo.
Je me met au fond de la classe pour éviter de me faire interpeller par tous les élèves. J'essaye de me concentrer un peu, mais un élément perturbateur m'en empêche.
C'est quand qu'il finit ce cour de merde là? J'me fais chier!

"Tu n'es pas le seul Psyco."

Et pour tout vous dire, je préfères l'Histoire.

Et r'vla l'intellot...

"Hum! J'ai 18,5 de moyenne."

Ça fait quoi?

"Laisse tomber..."

Je ne suis pas un intellot!

Ouais! Et moi j'suis poli.

-Toi? Poli? J'crois pas!, dis-je tout haut.

Le prof se retourne, ainsi que les élèves. Je ferme ma gueule avec mes pattes et fais mine de ne pas être là. Il continue de nouveau son cour et je lâche un soupir de soulagement.
Une fois les deux heures de cours terminés, je dévale les marches pour aller rejoindre mes amis.
Je balance mon sac dans le casier et sors dans la cour. Mais il se passe quelque chose d'étrange.
Les autres me regardent de travers, pouffent de rire lors de mon passage et me bousculent sans discrétion.
Je trouve mes amis tout aussi chelou que les autres. Nicolas et Laurent rigolent en m'apercevant. Seule Julie est "normal".
-"Vous pouvez me dire ce qui vous arrive? Pourquoi les autres me regardent comme ça?

-Parce que c'est toi, pouffe Nicolas.

-C'est vrai que j'ai oublié à quel point tu es naïf!, avoue Laurent.

-Non...

-Si!", rapplique Julie.

J'en reviens pas: ils m'ont trahi!? Mes meilleurs amis viennent de me trahir en racontant mon secret à tout le monde!
Une larme incontrôlable coule lentement le long de ma joue. Psyco est furax.
QUOI!? Ces petits cons viennent de te détruire? Grrrrr...
Ce sont des pu***!! Des salopards!! Dis le Amé! Ce sont des merdes!! Des bons à rien!!

-"Vous êtes lamentables!, hurlai-je enragé. Vous n'êtes que des connards! Même votre cul est moins rempli de merde que vous! Bandes de salopards!!!"

Tous les élèves nous regardent. Julie c'est éclipsé dans le hall. Yuki, Flora et Vincent ont l'air surpris de me voir parler comme ça. Même les surveillants sont partis!

-"Qu'est ce que tu viens de dire petit con?, "s'énerve" Laurent.

-Tu as très bien entendu, sale clochard."

Là, je l'ai bien mit en colère. Il saute devant moi et me donne un coup de poing dans la mâchoire. Je tombe à terre, la gueule en sang.
Mes sœurs et mon "frère" essayent d'empêcher la suite du combat, mais ils se font vite maîtriser.
J'étais en larmes, à la fois furax et incompris.
Psyco, lui, pète un câble.
AH!!! J'en ai mare de ces connards! Tues les tous Amé! Tortures les! Qu'ils aient en Enfer! TUES LES!!!!

Arrête Psyco! T'es en train de faire une crise! Ne l'écoute pas Amé!

Toi, ta gueule! Comme tu veux pas le faire, JE vais les butter moi...

Je n'ai pas eu le temps de comprendre que de grosses douleurs me parcourent le dos. Ma colonne s'agrandit et ressort légèrement. Ma mâchoire s'élargit brusquement, mes crocs s'aiguisent. Mes pattes se fortifient. Mon pelage bleu vire au blanc immaculé et mes poils deviennent rêches. Ma queue et mon oreille gauche s'entaillent. Mes vêtements ne sont plus que de vieux chiffons. Mes yeux, qui me brûlent à mort, deviennent rouges sang et sans pupilles.
Et ma voix...

PDV Psyco:
Hein? J'suis où là? Pourquoi j'ai la gueule pleine de sang??
Comme j'suis couché, je me met à genou et essaye de comprendre où je suis. Ah... J'ai pigé.
J'ai pris le corps d'Amé!
Je reconnais rapidement Yuki et Flora, qui se sont fait laminé, faut le dire. Derrière moi, l'autre con se fout de ma gueule sans aucune virilité. Adieu le respect!
Je me relève rapidement, me tourne face à lui avant de me mettre à rire à m'en arracher la mâchoire. Cette gueule putain! Même Cutness est plus badass!!
-"Qu'est ce qui te fait rire Amé? T'en veux encore?, me lance t-il sur de lui.

-Amé? Ma parole, t'es plus con que c'que j'pensais!,lui dis-je de ma voix malsaine. Moi, j'suis ton futur meurtrier! Bon voyage!!

-Quoi!?"

Je ne lui laisse pas le temps de comprendre, la flemme. Je lui saute dessus, l'immobilise pour lui montrer mon sourire effrayant. Il hurle de peur: j'adore tellement ça!!
Je le décapite en lui arrachant sa tête plus que dégueulasse avec ma gueule. Merde, l'œsophage est resté attaché. Je secoue ma tête pour l'arraché et envoie cette ordure à l'autre bout de la cour en lui criant "vas te faire en****!" Son sang virevolte dans tous les sens, tel une danseuse du lac des cygnes. Trop beau! Son cadavre est parti à l'opposé de sa tête, ça fait plus classe. Le béton est rempli de gouttes de sang plus ou moins grosses. Moi aussi je suis constellé de sang d'ailleurs. Et... Putain! Mais qu'est que tu fous dans la poubelle l'intestin grêle!?
Les élèves crient, hurlent, ils sont morts de peur: putain que j'adore ça!! Encore! Plus de cris!
J'hurle pour leur faire peur d'avantage. Un peu trop même.
Quoi!? Non, ne partez pas! Vous êtes à moi! Rien qu'a moi!!
Je vois la fille qui a participé à la destruction de mon ami, et la poursuit. Je la rattrape rapidement. Je la cloue au sol avant de battre ma queue en signe de colère.
Mais, comme je suis fou amoureux de la torture, je ne vais pas la décapité. Non...
Mes griffes dehors, je rentre ma patte dans son vagin pour la sortir par son ventre. Mon bras étant coincé, j'arrache ses boyaux et son système génital en le retirant. Au moins, c'est fait. Des morceaux de chairs se baladent un peu partout autour du corps...
Bah c'est malin! J'ai la dalle maintenant! Tous ce sang, ces boyaux, ce corps déchiqueté me donne tellement faim... Et puis merde!
Je plonge ma gueule dans le cadavre et commence à le dévorer. Trop bon!

Tous les élèves sont partis, sauf trois: Yuki, Flora et un autre Lucario qui me dit quelque chose. Ils me regardent, sans émotions, les vêtements en lambeaux.
Seule Yuki est trempée par ses propres larmes. Je la fixe du regard. Je veux qu'elle vienne mangé, elle a l'air affamé. C'est bien la première fois que je me comporte comme ça. Je me lève et m'avance vers elle jusqu'à me trouver à un pas d'elle.
J'essaye de prendre une voix un peu moins malsaine, même si mon pelage de sang n'est pas vraiment rassurant, et lui demande en lui montrant la carcasse de mon repas:
-"T'as faim? Il en reste un peu si tu veux."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Revange!! //ATTENTION! CONTIENT SCÈNE GORE ET VIOLENTE!\\
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [JEU] ANTIGEN : Attention aux méchants microbes [Gratuit/Donation]
» Attention aux mirettes : collection de fou !!
» Contient des sulfites: dangereux ou pas?
» ATTENTION SIDA: TEMOIGNAGE
» Merci de faire attention à vos propos !

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
et litteris haurire :: Ecrits et dessins + graphisme :: Galerie des écrits-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: